[Diaporama] De Cassius Clay à Mohamed Ali: une vie de légende

De Kinshasa à New York, en passant par Manille, Mohamed Ali a bâti sa légende à coup de poing et de combats mythiques. Retour sur les grands moments de la carrière et de la vie de Mohammed Ali.

L'ancien champion du monde de boxe dans la catégorie des poids lourds, Mohamed Ali (Cassius Clay). Il devint champion olympique des poids mi-lourds en 1960 puis champion du monde poids lourds pour la première fois en février 1964 contre Sonny Liston.

Mohamed Ali s'appelle encore Cassius Clay et n'est encore qu'un prétendant au titre mondial quand il affronte Henry Cooper au stade de Wembley à Londres, Royaume-Uni 18 Juin 1963. Après avoir été mis au tapis, Ali remporte finalement le match sur blessure.

Le 25 février 1964 à Miami, Cassius Clay devient champion du monde poids lourds en battant Sonny Liston. Après cette victoire il décide de se faire appeler Cassius X en référence à Malcom X. Converti à l'islam, il prendra ensuite le nom de Mohamed Ali.

Mohamed Ali avec son entraîneur Angelo Dundee lors de son combat terrible contre Ernie Terrell, le 6 février 1967 à Houston. Ce jour-là le match tourne à l'humiliation pour Terrell qui sort du ring bien amoché. Ali sera accusé de cruauté.

Lors d'une conférence de presse, le 29 avril 1967, le champion de boxe annonce son refus d'être incorporé dans l'armée et de partir combattre au Vietnam.

Le clash des champions au Madison Square Garden à New York entre Mohamed Ali et Joe Frazier, le 8 mars 1971. Frazier l'emporte aux points, Ali vit sa première défaite chez les pros.

Mohamed Ali bat George Foreman à Kinshasa, le 30 octobre 1974. Il redevient ainsi champion du monde des poids lourds à 32 ans après que la justice l'a destitué de ses titres.

Mohamed Ali avec ses filles Laila (G) et Hana (D) dans un hôtel de Londres, le 19 décembre 1978.

Mohamed Ali a été élu «sportif du siècle» par «Sports Illustrated» et la BBC en 1999.

Mohamed Ali a transmis sa passion pour la boxe à sa fille Laila, ici le 11 juin 2005 à Washington. Réputée comme son père pour son fort tempérament, elle a été championne du monde poids super moyens.