DIAPORAMA : Cliquez pour agrandir

REPORTAGE A KYZYL-TUU, CAPITALE DE LA FABRICATION DE LA YOURTE.

Fabrication du «tunduk». La perche de saule est enroulée sur une roue métallique de charrette.

Les hommes rabotent les perches de saule et les tordent. En bas à droite, le tube dans lequel la perche est placée pour subir un bain de vapeur, qui rend le saule plus souple.

Les femmes fabriquent les nattes dans une cour. Les joncs colorés sont entourés de laine.

Métier à tisser pour les bandes décoratives en laine.

Une femme présente les bandes décoratives en feutre qu’elle fabrique.

Perches de saules en train de sécher dans un jardin de Kyzyl-Tuu.

Montages des treillis (keregue). Les fermiers ont une maison en dur, mais se construisent une yourte pour l’été.

Montage des perches (uukh) et du tunduk.

Un homme attache les perches au treillis.

Le Tunduk.

La yourte vue de l’intérieur avec la porte à deux battants.

Photo 278 La yourte vue de l’intérieur avec le détail des décorations.

On place le couvre-porte en feutre. Il est attaché au Tunduk.

La toile du toit est montée et attachée sous la surveillance de la grand-mère qui donne les conseils !

Dernière étape avec le placement de la deuxième toile de toit de la yourte.