GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Royaume-Uni: Theresa May remporte le vote de défiance, 200 députés ont exprimé leur soutien et 117 ont voté contre (officiel)
    Dernières infos
    Economie

    PSA et BMW investissent 100 millions d'euros dans la voiture hybride

    media

    Dans l'industrie automobile, les alliances se multiplient pour développer les technologies propres. Le français PSA Peugeot-Citroen et l’allemand BMW vont collaborer dans les voitures hybrides. Les deux constructeurs ont annoncé mardi 1er mars la création d’une co-entreprise pour devenir un acteur majeur dans le secteur.

    Cent millions d’euros. C’est le montant que le duo franco-allemand va investir dans cette société commune détenue à parts égales. L'objectif : produire ensemble des composants destinés aux voitures hybrides et électriques.

    Cette nouvelle entreprise sera répartie sur deux sites. La recherche et les achats seront situés en Allemagne, dans la région de Munich, près du siège de BMW. Mais c’est l’usine de PSA de Mulhouse, en France, qui produira les composants.

    Cette alliance est logique. Les deux groupes se connaissent bien. Ils coopèrent depuis dix ans dans le domaine des moteurs à essence. Cette association devrait permettre des réductions de coûts grâce aux économies d'échelle. Les deux partenaires prévoient d'équiper 150 000 voitures hybrides par an, soit un million sur six ans.

    Les deux constructeurs européens souhaitent également, face à la suprématie du japonais Toyota, créer un standard européen pour fournir des composants à d’autres constructeurs.

    Renault et Daimler devraient, eux aussi, signer un partenariat dans l'électrique. Le français fournira les moteurs électriques des Smart et Twingo, et l'allemand produira les batteries pour les deux modèles.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.