GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Apple déçoit en présentant l’iPhone 4S, et non un iPhone 5

    media Phil Schiller, le directeur marketing d'Apple, présente le nouvel iPhone 4S, à côté de ses deux prédécesseurs, le 4 octobre 2011 à Cupertino. REUTERS/Robert Galbraith

    Le créateur de l’iPhone avait annoncé la présentation d’un nouveau produit, mardi 4 octobre 2011. Alors qu’un nouvel iPhone, l’iPhone 5, doté d’un nouveau design et de fonctionnalités encore plus évoluées était attendu, c’est un iPhone 4S qui a été présenté. Les marchés et les fans ont fait part de leur déception, mais le nouveau produit d'Apple n’en reste pas moins une sérieuse évolution du précédent modèle.

    C’est une déception presque paradoxale : attendu comme le faire-part de naissance d’un nouvel iPhone, qui devait être l’iPhone 5, la présentation organisée par Apple mardi 4 octobre 2011 à Cupertino en Californie était celle… de l’iPhone 4S. Cette première « keynote » emmenée par Tim Cook, le successeur du fondateur d’Apple, Steve Jobs, qui a démissionné de son poste en août 2011, a donc accouché d’une « simple » évolution du précédent modèle de l’appareil phare de la marque  ; qui présente pourtant de nettes avancées par rapport à l’iPhone 4.

    Les aficionados de la marque à la pomme ont tout de même de quoi se mettre sous la dent. L’iPhone 4S propose notamment le programme « Siri », grâce auquel parler à son téléphone n’aura plus rien d’incongru : pour les pense-bêtes, il suffira de dire à son appareil « rappelle-moi d’acheter du pain en rentrant », et il le fera. Pour ceux qui hésitent à prendre un parapluie avant de sortir de chez eux, même chose, l’iPhone 4S n’a besoin que d’entendre la question pour y répondre en fonction de la météo qu’il fait dehors. En parallèle, le système de notifications est amélioré : quand l’utilisateur sera au supermarché, son téléphone lui rappellera ce qu’il a demandé de ne pas oublier.

    Photo 8 megapixels

    Les autres innovations du dernier produit d’Apple sont moins criardes mais rendront l’appareil plus performant que son prédécesseur : d’abord, il est équipé de deux antennes qui doivent permettre d’améliorer les communications en Wi-Fi et en 3G. Les photos et les films devraient être de meilleure qualité encore, puisque le capteur est de 8 megapixels et peut filmer en en 1080p en stabilisant les images. Apple propose par ailleurs un microprocesseur plus puissant. Le téléphone sera équipé du système d’exploitation Ios5, récent puisque Apple l’a présenté en juin 2011. Par ailleurs, une messagerie instantanée iMessage permettra d'échanger des messages par Wi-Fi ou 3G avec d'autres utilisateurs de mobiles Apple. Une façon de concurrencer le BBM de BlackBerry.

    Disponible dès la semaine prochaine dans sept pays, dont les Etats-Unis, la France et le Canada pour un prix compris entre 199 et 399 dollars, l'iPhone 4S a un aspect très semblable à son prédécesseur, l'iPhone 4, sorti en 2010. Il faudra donc attendre pour voir arriver un nouvel iPhone, doté d’un nouveau design et des fonctionnalités encore plus innovantes dont rêvaient depuis plusieurs semaines les aficionados de la marque à la pomme, impatients à l’approche de la présentation.

    Chute à Wall Street

    C’est « le meilleur iPhone qu'il y ait jamais eu », a tenu à souligner le directeur du marketing d’Apple, Phil Schiller. Pas sûr qu’il réussisse à compenser la déception des fans. Ni celle des marchés : en début de soirée, l’action Apple perdait 3,23% à Wall Street.

    A force d’avoir voulu garder le secret le plus complet sur sa présentation, Apple se retrouve presque pris à son propre piège, personne n’ayant envisagé que la marque ne présenterait qu’une évolution de son produit. Mais si les ventes ne décollent pas comme elles auraient pu le faire avec un nouveau téléphone, la marque à la pomme devrait tout de même enregistrer de réconfortantes recettes. En attendant un « vrai » nouvel iPhone.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.