GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chambre des représentants américains condamne les «commentaires racistes» de Trump
    • France: la ministre des Transports Élisabeth Borne nommée ministre de la Transition écologique et solidaire
    • Washington sanctionne le chef de l'armée birmane pour le «nettoyage ethnique» des Rohingyas
    • Élection de von der Leyen: «Nous pouvons être fiers de l'Europe» (Macron)
    Economie

    Accord à l’OMC pour l’ouverture à la concurrence internationale des marchés publics

    media Vue générale de la 8ème conférence ministérielle de l’OMC, à Genève, le 15 décembre 2011. Reuters/Denis Balibouse

    La 8e conférence ministérielle de l'OMC, l'Organisation mondiale du commerce, s’est ouverte ce jeudi 15 décembre en début d’après-midi, à Genève. La réunion sera marquée par l'adhésion de la Russie à l'OMC. Ce sera officiel demain, vendredi. Quelques heures avant l'ouverture de la conférence, un accord sur les marchés publics a été conclu. Il ouvre à la concurrence internationale des appels d'offres pour les marchés publics.

    Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

    La conférence ministérielle de l’OMC débute en fanfare avec la conclusion d’un accord sur les marchés publics. Cette entente plurilatérale concerne 37 pays représentant les deux tiers de l’économie mondiale. Elle est ouverte aux autres membres de l’OMC comme, par exemple, la Chine qui a engagé dans la foulée des tractations pour y être associée.

    En négociations depuis plus de dix ans l’accord vient compléter et élargir le domaine de couverture d’une première entente passée en 1996. Son objectif est d’ouvrir à la concurrence des appels d’offres pour les marchés publics comme les travaux d’infrastructure, les chemins de fer, les aérogares et les autoroutes et qui représentent de 15 à 20% du produit intérieur brut. Les nouvelles possibilités commerciales ainsi offertes sont estimées à plus de 100 milliards de dollars par an.

    En imposant plus de transparence l’entente a été qualifiée par le patron de l’OMC « d’accord anticorruption ». Le commissaire européen Michel Barnier a, pour sa part, estimé que dans un monde en crise il s’agissait d’un important stimulant de la croissance.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.