GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Octobre
Samedi 14 Octobre
Dimanche 15 Octobre
Lundi 16 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Des avancées importantes dans la lutte contre le travail des enfants

    media

    Selon le rapport du BIT, Bureau international du travail, publié ce lundi 23 septembre, il y a dans le monde 264 millions d'enfants occupés économiquement et parmi eux 168 millions sont des enfants travailleurs, c'est à dire des enfants qui ont des travaux qui vont à l'encontre des législations nationales et des conventions internationales. Parmi ce groupe d'enfants dont le travail est à abolir, 85 millions occupent un travail dangereux.

    Il existe des normes internationales pour définir les différentes formes de travail des enfants. A partir de 15 ans, les enfants peuvent être autorisés à travailler dans certaines conditions. Le rapport du BIT cible ceux âgés de 5 à 17 ans. Toutefois ces chiffres ne rendent pas compte du travail domestique chez les particuliers qui est principalement le fait de petites ou jeunes filles.

    Bien que la plus grande population d'enfants se trouve en Asie, ce n'est pas dans cette région que l'on trouve le plus d'enfants travailleurs. C'est en Afrique sub-saharienne qu'ils sont le plus nombreux : un enfant sur cinq y travaille au mépris du droit. L'Asie vient ensuite et c'est en Amérique Latine qu'ils sont le moins nombreux. C'est aussi sur ce continent que le Bureau international du travail observe le recul le plus marqué.

    Le rapport indique une forte diminution du nombre d'enfants exploités dans le monde aussi bien chez les filles que chez les garçons. Les quatre dernières années marquent la baisse la plus forte depuis 13 ans. Aujourd'hui 45 millions d'enfants de moins sont astreints au travail et ils sont 30 millions de moins à subir un travail dangereux.

    LIRE : le rapport du Bureau international du travail publié ce lundi 23 septembre

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.