GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France : la société Ecomouv' visée par la fronde anti-écotaxe

    media La société Ecomouv' est, entre autres, chargée de l'installation de portiques de contrôle de l'écotaxe, comme celui-ci, à Saint-Sébastien-sur-Loire, près de Nantes. REUTERS/Stephane Mahe

    La controverse autour de l’écotaxe continue en France. L’application de cet impôt a déjà été reporté devant la fronde. Désormais, c'est la société Ecomouv’, crée par le gouvernement de Nicolas Sarkozy pour mettre en place et percevoir cette taxe, qui cristallise les critiques de droite comme de gauche.

    Ecomouv’ est un consortium de sociétés privées, monté il y a quatre ans pour prélever et mettre en œuvre l'écotaxe, qui vise les poids lourds de plus de 3,5 tonnes et a pour objectif d’inciter les transporteurs à rouler plus vert. Pour mesurer les distances parcourues par les camions, il fallait investir dans une technologie, notamment numérique, non maîtrisée par l'Etat, qui s’est résolu à faire appel au secteur privé.

    Ecomouv' appartient ainsi à 70% à la compagnie italienne Autostrade per l'Italia. Le reste est partagé entre Thales, le groupe français d'électronique et de défense, Geodis, une filiale de la SNCF, SFR l'opérateur de télécommunications et Steria, une société d'ingénierie informatique.

    Selon le contrat qui lie Ecomouv' à l'Etat, la perception de l’écotaxe doit rapporter 1,15 milliard d'euros par an. 20% de cette somme va à Ecomouv', soit 250 millions d'euros. Beaucoup trop pour ses détracteurs. Ils déplorent qu’une entreprise privée et étrangère soit en charge de collecter l’impôt en France. Face aux critiques qui parlent d’ « un scandale d’Etat », le gouvernement vient d’annoncer son intention de renégocier le contrat de mise en œuvre de l'écotaxe avec le consortium Ecomouv’.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.