GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    France: 3 milliards d'euros de dépenses publiques supplémentaires

    media Séance à l'Assemblée nationale, à Paris, le 15 octobre 2013. REUTERS/Gonzalo Fuentes

    Le gouvernement présente mercredi13 novembre le projet de Loi de finances rectificative de fin d'année. Malgré quelques nouvelles dépenses, l’exécutif promet que l’objectif fixé n’a pas changé et maintient que le déficit public ne devrait pas dépasser les 4,1 % du PIB en 2013.

     

    Le projet de Loi de finances rectificative comporte trois milliards d'euros de dépenses supplémentaire pour l’Etat. Il s’agit de nouveaux crédits alloués aux budgets les plus urgents, comme l'emploi, la contribution au budget européen, les opérations extérieures de la Défense et l'hébergement d'urgence. Le gouvernement assure que ces crédits seront tous compensés par autant d'annulation de crédits réparties sur l'ensemble des ministères.

    Le gouvernement assure que cela « ne chage rien au déficit »

    Autre élément important de ce projet de Loi de finances rectificative : la question de la de la dette laissée par l'effondrement de la banque Crédit Lyonnais. Pour la solder, l'Etat va anticiper d'un an un emprunt de 4,5 milliards d'euros sur les marchés financiers. Ici encore, le gouvernement assure que cette somme reste dans le même ensemble de la dette publique et que l'opération « ne change rien au déficit ». Ce qui n’a pas convaincu le député UDI, Charles de Courson, qui promet un grand débat sur le sujet au Parlement le 3 décembre prochain.

    Sans doute plus complexe qu'il n'y paraît, la réforme de l'assurance vie devrait aussi être examinée. L’objectif est d’inciter les Français à orienter cet énorme bas de laine vers le financement des entreprises.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.