GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Aujourd'hui
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Commerce international: Washington inquiet des pratiques chinoises

    media Des billets de 100 yuans. CHINA-REFORM/VOLATILITY REUTERS/Petar Kujundzic

    Les Etats-Unis dubitatifs vis-à-vis des pratiques commerciales chinoises. C’est ce que conclut le rapport annuel du ministère américain du Commerce extérieur, qui accuse la Chine de ne pas respecter les règles du jeu du commerce mondial.

    Pour expliquer la nervosité des Etats-Unis vis-à-vis des pratiques commerciales chinoises, il faut observer deux choses : les faits et leur contexte.

    Les faits, d’abord. La Chine ne joue pas le jeu du commerce mondial. Bien qu’elle soit membre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) depuis 2001, elle continue de protéger assidûment son marché intérieur pour favoriser les entreprises nationales. Importer en Chine est un casse-tête : des réglementations lourdes, des taxes, et des contrôles douaniers fréquents.

    Dans l'autre sens, le rapport du ministère américain du Commerce extérieur pointe la contrefaçon et le piratage. Même l’administration chinoise utilise illégalement des logiciels.

    Enfin, le cours du yuan est maintenu à un niveau artificiellement bas pour favoriser les exportations chinoises

    Un contexte qui n’adoucit pas les tensions

    Il y a un enjeu de taille : le marché chinois est très convoité. Plus de 1,3 milliard de personnes, un pouvoir d’achat en croissance et une classe moyenne de plus en plus avide de profiter du niveau de vie occidental. Les Etats-Unis aimeraient bien croquer un bout de ce marché, d’autant plus que l’économie américaine repart.

    Cela lui permettrait également de rééquilibrer les comptes : les Etats-Unis accusent en effet un déficit commercial phénoménal avec la Chine, qui est son deuxième partenaire commercial après l’Europe. En 2012, il atteignait presque les 300 milliards de dollars.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.