GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    L’économie, point crucial de la visite du roi du Maroc en Guinée

    media Le roi du Maroc, Mohammed VI avec le président guinéen Alpha Condé, à Conakry, le 3 mars 2014. AFP PHOTO/CELLOU BINANI

    Le roi du Maroc, Mohammed VI est en Guinée. Des entretiens à caractère économique ont eu lieu, mardi, à Conakry entre opérateurs économiques et financiers de la Guinée et du Maroc, sous la houlette du Premier ministre guinéen, Mohamed Saïd Fofana et du ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar.

    Les secteurs économiques et financiers guinéen et marocain se sont retrouvés en marge de la visite du roi Mohammed VI à Conakry. « Notre objectif est de faire de la Guinée un pays exportateur de produits finis et non de matières premières. Les fondamentaux de l’économie de notre pays se remettent en place et nous nous dirigeons inexorablement vers l’émergence », explique Mohamed Saïd Fofana, le Premier ministre guinéen.

    Conseils

    Du côte marocain, on ne se prive pas de donner des conseils, comme le fait le ministre des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, ancien argentier du royaume : « Il n’y a pas de croissance sans investissement. Donc, c’est bien de structurer, de serrer quand il s’agit de dépenses de fonctionnement, quand il s’agit d’investissements parce que c’est l’investissement qui va vous aider à aller beaucoup plus vite, parce que c’est un outil fondamental pour orienter les ressources de l’Etat vers les besoins sociaux et les besoins de développement humain ».

    « Conviction »

    La porte-parole du secteur privé guinéen, Mme Niouma Traoré rassure toutes les parties : «J’ai la forte conviction au regard de la liste des projets qui nous a été soumise que le secteur privé guinéen initiera durant ces travaux un projet de convention de partenariat qui bâtira le socle de nos relations futures, cela au bénéfice des deux parties ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.