GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    France: le chômage reste quasi stable en mars

    media Après une forte hausse en février, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité s'est stabilisé en mars avec 1 600 nouveaux inscrits à Pôle emploi en métropole. Reuters/Christian Hartmann

    En France, les chiffres du chômage pour le mois de mars viennent de tomber. Une première pour le nouveau Premier ministre, Manuel Valls. Le chômage reste finalement stable par rapport à la tendance à la hausse de ces derniers mois.

    Fin mars, 3 349 300 demandeurs d'emploi sans activité ont été recensés en métropole. Seuls 1 600 nouveaux inscrits dans la catégorie A, c'est-à-dire sans aucune activité. En y incluant ceux qui exercent une petite activité, le nombre total de chômeurs s'établit à 4 949 000. C'est donc, plutôt une bonne nouvelle pour le gouvernement Valls. Le Premier ministre mise sur sa nouvelle cartouche : le pacte de responsabilité. Dix milliards d'euros d’exonérations de cotisations qui, selon Bercy, devraient créer 200 000 emplois. Mais ces effets ne devraient pas être immédiats.

    Bonne nouvelle sur le front du chômage des jeunes, le nombre de demandeurs d'emploi est en recul de 0,8%. Le rapport Mestrallet remis ce vendredi matin au président de la République propose aux entreprises d'embaucher les jeunes en contrat indéterminé tout en leur permettant de poursuivre une formation. Dispositif qui pourrait être adapté pour les chômeurs de longue durée.

    Mais rien pour l'instant dans les tablettes du gouvernement pour endiguer le chômage des seniors, en progression de 70% depuis quatre ans.

    Le gros de la politique de l'emploi a été mis sur le chômage des jeunes. Il baisse depuis maintenant un an. Donc les emplois d'avenir, ça a fonctionné. En revanche, il y a eu assez peu de choses qui ont été faites sur le chômage des seniors. Les contrats de génération n'ont pas très bien fonctionné et donc on a un chômage des seniors qui a beaucoup augmenté.

    Marion Cochard, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques 25/04/2014 - par Agnieszka Kumor Écouter

    François Hollande et Manuel Valls réuniront lundi, à Paris, les préfets ainsi que plusieurs ministres pour « une grande mobilisation » sur l'emploi et la compétitivité, avant un débat parlementaire prévu pour mardi.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.