GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Standard & Poor's revoit à la hausse la note de la Roumanie

    media Vue de Bucarest, la capitale de la Roumanie. Wikimedia

    Bonne nouvelle pour la Roumanie : l'agence d'évaluation financière Standard & Poor's a relevé d'un cran la note de ce pays de l’Europe de l’Est, qu'elle place désormais dans la catégorie des emprunteurs « fiables ». La Roumanie, qui n’a pas encore adopté la monnaie commune, est toujours l’un des pays les plus pauvres de l’UE, mais elle a renoué avec la croissance.

    Avec notre correspondant à Bucarest, Luca Niculescu

    La Roumanie n’est pas encore un tigre économique, mais elle pourrait le devenir. Avec une croissance de 3,5% en 2013, elle a fait mieux que tous les pays de la région. Cette année, la situation devrait être encore meilleure, avec un taux de croissance d’environ 5%, selon certaines estimations. De toute façon, l’agence de notation Standard and Poor’s table sur une croissance stable pour les trois années à venir.

    Les moteurs de la réussite sont les exportations et notamment les voitures du constructeur automobile Dacia. La filiale du groupe Renault réalise à elle seule 3% du produit intérieur brut (PIB) roumain. Autre bonne nouvelle : la consommation interne est repartie à la hausse après une terrible crise économique. Il y a quatre ans, les salaires du secteur public avaient été amputés de 25%, afin de réduire le déficit budgétaire.

    Aujourd’hui, l’optimisme est revenu et le ministre des Finances, Liviu Voinea, invite les investisseurs étrangers à découvrir la Roumanie : « Empruntez, investissez, consommez, dit-il, car la Roumanie est sortie de la crise ».
     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.