GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Russie: un Forum économique international à Saint-Petersbourg

    media Le président russe Vladimir Poutine, à Moscou, le 11 avril 2014. REUTERS/Mikhail Klimetyev/RIA Novosti/Kremlin

    La 18e édition du Forum économique international s'ouvre ce jeudi 22 mai à Saint-Pétersbourg. Un évènement important pour les chefs d'entreprise et les décideurs économiques et politiques du monde entier. Cette année, en raison de la crise ukrainienne et de la détérioration des relations entre la Russie et les pays occidentaux, le forum est également devenu un évènement politique.

    Avec notre correspondante à Moscou, Muriel Pomponne

    Les grands absents seront, en premier lieu, les politiques. On n'y verra pas, comme l'année dernière, la chancelière allemande, Angela Merkel, ou le patron de l'OMC, Pascal Lamy. Mais les chefs d'entreprises occidentaux seront également moins nombreux. Moscou accuse Washington d'avoir fait pression sur les entreprises.

    Américains et Européens désertent, en partie

    L'administration américaine ne cache pas qu'elle trouvait peu judicieux de s'y rendre cette année. Une dissuasion efficace puisque, selon le quotidien russe Izvestia, quatorze directeurs de sociétés américaines se sont désinscrits, dont ceux de Visa, de PepsiCo, ou de General Electric. Le dernier en date à avoir annulé sa participation est le PDG du géant de l'aluminium Alcoa. Des Européens ont également renoncé, notamment le patron de l'entreprise allemande Siemens et celui de la Deutsche Bank.

    En revanche, le président du distributeur allemand Metro a fait savoir qu'il viendrait, dans l'intérêt, dit-il, de ses employés russes. Du coté français il semble y avoir moins de défection. Le PDG de Total, Christophe de Margerie, a fait savoir qu'il serait bien présent. Il regrette que ce forum soit utilisé « comme une prise de partie ». Pour lui, c'est « business as usual ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.