GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    La France veut mieux tirer profit du tourisme

    media Paris et la région Ile-de-France sont les destinations privilégiées des touristes. DR

    Si la France est la première destination touristique au monde, elle n'est que troisième en terme de recettes perçues, derrière les Etats-Unis et l'Espagne. En 2012, les touristes français et étrangers ont tout de même dépensé 149 milliards d'euros, un tiers de ces dépenses ont été réalisées par les visiteurs étrangers.

    Le tourisme en France représente 7% de la richesse nationale, et une priorité pour le gouvernement qui veut faire de la France la première destination au monde en terme de fréquentation - elle l'est déjà avec 83 millions de touristes accueillis en 2012 - mais aussi en terme de recettes.

    Elle peut compter sur ses diverses régions. Trois sont particulièrement prisées, l'Ile-de-France tout d’abord : avec Paris, le Louvre, Notre-Dame, le château de Versailles, les différents musées et les parcs d'attractions. La région francilienne bénéficie aussi des revenus des aéroports et des dépenses des touristes. Cette région ne représente pourtant qu’une étape pour certains étrangers qui veulent découvrir la France dans son ensemble.

    La région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la région Rhône-Alpes attirent également les touristes en masse.

    A elles seules, ces trois régions captent la moitié des dépenses touristiques. Elles sont dotées d'infrastructures pouvant répondre aussi bien aux besoins de loisirs que d'affaires. En six ans, les dépenses des touristes ont progressé de 17% sur le plan national, et même de 24% en Corse, grâce au transport qui constitue le premier poste de dépenses, et à l’hébergement qui s’est diversifié.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.