GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Portugal: Banco Espirito Santo fait plonger la Bourse de Lisbonne

    media Le siège social de la Banco Espirito Santo à Lisbonne, le 11 juillet 2014. REUTERS/Rafael Marchante

    La banque portugaise BES (Banco Espirito Santo) a annoncé mercredi soir avoir essuyé une perte historique de 3,75 milliards d'euros au premier semestre. Ce résultat était très attendu par les investisseurs. La Bourse de Lisbonne a chuté dans la journée de 3,12%, sous l'effet de la baisse du titre de Banco Espirito Santo (BES). En un mois, le titre de BES a perdu près de la moitié de sa valeur. La banque portugaise est sous les feux des projecteurs depuis l’annonce d’irrégularités comptables au sein de la principale holding du groupe Espirito Santo.

    Les titres BES à un plus bas historique

    Le PDG de la Banque Espirito Santo, Vitor Bento a déclaré mercredi soir juger nécessaire une augmentation du capital de la banque. La banque a annoncé mercredi soir une perte historique de 3,5 milliards d'euros au premier semestre. Sur le seul deuxième trimestre, la perte nette de BES atteint 3,48 milliards d'euros. 

    BES a provisionné 4,25 milliards pour créances douteuses. La banque a dû passer ces provisions très élevées afin de faire face aux risques liés aux prêts accordés aux holdings de la famille Espirito Santo et pouvoir ainsi rembourser les titres de dette du groupe,  détenus par ses propres clients.

    L'action de Banco Espirito Santo est à son niveau le plus bas jamais atteint. Elle a encore baissé de 10,57% à 0,35 euro après avoir chuté de 11,60% mercredi en cours de séance à 0,34 euro, dans un marché en baisse de 3,33%. En un mois, le titre a perdu près de la moitié de sa valeur et la capitalisation boursière de la banque est passée ce mercredi sous le seuil des 2 milliards d'euros.

    La perte nette de la BES pourrait atteindre 3 milliards d’euros, selon le journal Expresso, en raison d’une exposition à la dette plus importante que prévu.

    Le cours de la banque portugaise a encore plongé en raison du placement en redressement judiciaire mardi 29 juillet au Luxembourg de son principal actionnaire Espirito Santo Financial Group (ESFG), ainsi qu'une autre holding du groupe, Rioforte, pour avoir annoncé ne pas être en mesure d’honorer leurs dettes.

    L’affaire de la BES n’affectera pas la stabilité financière de l’Europe

    Lundi soir, la Banque du Portugal a tenté de rassurer les investisseurs, assurant que la BES était en mesure de faire face à un choc dans ses comptes, même si les pertes semestrielles dépassaient les réserves financières de l'établissement bancaire estimées à plus de 2 milliards d'euros.

    La crise à la BES ne doit pas inquiéter, selon Eric Delannoy, vice-président du cabinet Weave. « L’affaire Espirito Santo est une affaire qui n’est pas grave. C’est une petite banque donc à elle seule, même si elle a des problèmes graves, ne pourrait pas affecter l’équilibre financier européen », a-t-il déclaré.

    La crise bancaire de BES ne doit pas inquiéter l'Europe 30/07/2014 - par Pauline Gleize Écouter

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.