GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 30 Juillet
Dimanche 31 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    La décision de la justice française de libérer l'un des deux auteurs du meurtre d'un prêtre en l'assignant à résidence sous bracelet électronique est un «échec, il faut le reconnaître», estime le chef du gouvernement dans une interview au «Monde». «Cela doit conduire les magistrats à avoir une approche différente, dossier par dossier, compte tenu des pratiques de dissimulation très poussées des jihadistes». Manuel Valls ne veut pas cependant tomber «dans la facilité de rendre ces juges responsables de cet acte de terrorisme». Par ailleurs, il envisage d'interdire le financement des mosquées par l'étranger.

    Economie

    Portugal: la poste vendue au secteur privé

    media Une grande partie du capital de la poste portugaise avait déjà été abandonnée par l'Etat en décembre dernier. Jsobral / CC / Wikipedia

    Le gouvernement portugais s'est défait des 31,5% qu'il détenait encore dans le capital de la poste. Les 70% déjà privatisés en décembre dernier avaient rapporté 579 millions d'euros aux caisses de l'Etat. Le gouvernement a recueilli cette fois 343 millions d'euros supplémentaires.

    La privatisation de la poste, institution vieille de 500 ans,  était l'une des contreparties à l'aide accordée au Portugal par l'Union européenne et le FMI en 2011 et qui a pris fin en mai dernier. La poste a été introduite en Bourse en décembre 2013 et l'opération s'est avérée un succès. Le désengagement total de l'Etat portugais constitue aussi un apport financier pour le gouvernement qui s'est vu retoquer par la Cour constitutionnelle certaines mesures d'austérité.

    Par ailleurs, une amélioration de la situation de l'emploi a permis au gouvernement de réduire les indemnités chômage à verser et d'augmenter parallèlement les recettes fiscales et les rentrées de cotisations sociales. Un surplus de recettes inespéré de plus d' 1,6 milliard d'euros qui vient équilibrer le budget rectificatif pour 2014.

    Cette loi de finances prévoit d'atteindre l'objectif d'un déficit de 4% du PIB dès cette année et ce sans avoir à augmenter les impôts des Portugais déjà lourdement mis à contribution depuis la crise de 2008.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.