GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Aujourd'hui
Samedi 2 Juillet
Dimanche 3 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Russie: annonce d'une importante découverte d'or noir en Arctique

    media Station-service de la marque Rosneft à Saint-Pétersbourg. REUTERS/Alexander Demianchuk/Files

    La société pétrolière publique russe Rosneft annonce une importante découverte en Arctique à la suite des recherches effectuées avec son partenaire américain ExxonMobil. Cette annonce intervient au moment où, en vertu des sanctions américaines contre la Russie, ExxonMobil va devoir se retirer du projet.

    Le patron de Rosneft - un proche de Vladimir Poutine - s'est félicité de cette découverte en Arctique ; une victoire commune a-t-il précisé avec ses amis et partenaires de la compagnie américaine ExxonMobil. Selon Rosneft, 87 milliards de barils de pétrole pourraient être issus de cette région de la mer de Kara qui rivaliserait ainsi avec l'Arabie Saoudite.

    Application des sanctions

    Cette découverte tombe justement au moment où ExxonMobil va devoir se retirer de la région en application des sanctions américaines contre l'industrie pétrolière russe, suite à la position de Moscou sur l'Ukraine. Les Russes font ainsi lourdement sentir aux Américains et notamment à leurs compagnies pétrolières tout ce qu'ils ont à perdre dans l'application de sanctions économiques et financières contre la Russie.

    Peu d'investissements russes dans les technologies en eau profonde

    D'autant que d'autres projets conclus par Rosneft et Gazprom Neft avec les compagnies occidentales Shell, Statoil ou Eni vont également être suspendus. Mais les compagnies pétrolières russes ont aussi un problème car elles n'ont pas assez investi dans les technologies en eaux profondes et elles comptaient sur les compétences des compagnies occidentales pour exploiter ces gisements offshore.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.