GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Israël a réduit la zone de pêche à Gaza après le lancement de ballons incendiaires vers son territoire
    • Législatives en Inde: on constaterait un nette avance du BJP de Modi dans les premières tendances du dépouillement
    • Législatives en Inde: début du dépouillement (commission électorale)
    • Le japonais Panasonic suspend ses transactions avec Huawei (porte-parole)
    Economie

    La rigueur, une fausse piste selon l'OIT

    media Dans un centre de distribution des Restos du Coeur, dans le sud de la France. Dans la seule Union européenne, la pauvreté et l’exclusion sociale touchent désormais 123 millions de personnes, soit 24% de la population, selon l'OIT. REUTERS/Eric Gaillard

    La rigueur nous mène droit dans le mur : tel est l'avis de l'Organisation internationale du travail. Aux yeux des experts de l’OIT, la politique qui consiste à réduire les budgets et les dépenses publiques n’est pas la bonne.

    Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

    « Le processus d’assainissement budgétaire engagé par nombre de gouvernements ne peut qu’aggraver la crise de l’emploi et les tendances inégalitaires » : le jugement ainsi porté par l’Organisation internationale du travail (OIT), qui réunit les représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs, prend la forme d’un véritable réquisitoire.

    Consolidation budgétaire et contraction prématurée des dépenses vont à l’encontre des besoins sociaux, estime l’OIT dans un rapport qualifié de stratégique. Les répercussions sont négatives alors que les besoins d’aide publique se font de plus en plus pressants.

    Cercle vicieux

    Dans la seule Union européenne, l’augmentation de la pauvreté qui s’ensuit et l’exclusion sociale touchent désormais 123 millions de personnes, soit 24% de la population. Le cercle vicieux est enclenché, affirment les experts de l’OIT : le faible niveau des revenus entraîne une baisse de la consommation et de la demande qui freine la reprise.

    Cet engrenage est pourtant contrecarré, explique l’OIT, dans des pays à revenu intermédiaire et modeste, qui travaillent au contraire à élargir leur protection sociale pour consolider leur stratégie de croissance.

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.