GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Banque du Japon opte sans surprise pour le statu quo monétaire
    • Le président chinois Xi Jinping est arrivé en Corée du Nord (TV chinoise)
    • Le président chinois Xi Jinping est parti pour la Corée du Nord (TV chinoise)
    • Crash du vol MH17: la Russie doit s'assurer que «justice» sera rendue (Pompeo)
    • Disparition de Philippe «Zdar», du duo électro français Cassius (agent)
    Economie

    Face à la chute du rouble, Moscou se serre la ceinture

    media Depuis début 2014, la devise russe a perdu 36% de sa valeur face à l’euro REUTERS/Ilya Naymushin

    L'économie russe n'est plus à l'abri d'un recul brutal en 2015 selon le ministre des Finances. L'heure est aux économies budgétaires.

    Avec le recul de la devise russe par rapport au dollar et à l'euro, et si la chute des cours du pétrole perdure, le produit intérieur brut (PIB) russe pourrait bien connaitre un recul de 4% l'an prochain, selon les prévisions du ministre des Finances Anton Silouanov. Le déficit budgétaire atteindrait 3% dans la perspective d'un baril de pétrole à 60 dollars et d'1 dollar pour 51 roubles, c'est-à-dire les nouvelles prévisions du gouvernement russe.

    Dans ces conditions, les dépenses déjà inscrites au budget pour 2015 vont être revues à la baisse de 10%. Mais on sait déjà que cela ne suffira pas pour redresser la barre et d'autres mesures d'économies sont à l'étude. Le ministre des Finances  voit d'un mauvais œil le niveau de dépenses prévu en faveur de la Défense qu'il juge trop élevé. C'est pourtant un secteur dans lequel le président Vladimir Poutine a décidé d'investir massivement. Pour tenter d'enrayer la chute du rouble, la Banque centrale a augmenté ses taux d'intérêts mais cela risque de freiner encore l'activité économique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.