GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    A Davos, François Hollande appelle à investir dans l'économie verte

    media François Hollande au Forum de Davos, le 23 janvier 2015. REUTERS/Ruben Sprich

    François Hollande a appelé vendredi devant le Forum économique mondial de Davos à apporter une «réponse globale» et «partagée» par les Etats et «les plus grandes» entreprises face au terrorisme, quinze jours après les attentats sanglants de Paris.

    Dans son discours, le président français a appelé à « investir massivement dans l'économie verte », à onze mois de la conférence mondiale sur le climat que la France réunira à Paris en décembre.

    Face au terrorisme, « la réponse doit être globale, internationale, partagée entre les Etats qui sont en première ligne, les gouvernements, mais aussi les entreprises, notamment les plus grandes, qui ont aussi à intervenir », a-t-il déclaré devant 2 000 décideurs, appelant aussi « le système financier » à couper les sources de financement du terrorisme.

    Sur le sujet du climat, François Hollande a déclaré que « des capitaux doivent s'investir massivement dans l'économie verte », soulignant que le fonds vert de l'ONU qui doit financer des actions contre le réchauffement climatique dans les pays émergents et pauvres n'a recueilli que 10 milliards de dollars alors que « 100 sont nécessaires » chaque année.

    « L'économie doit aussi être regardée comme un élément de sécurité », a-t-il fait valoir, renchérissant: « nos intérêts sont communs à condition que nous prenions nos responsabilités ».

    Vous ne pouvez pas d'un côté défendre la liberté d'expression, et de l'autre parler de limiter internet et essayer de blâmer Google, YouTube, Yahoo ou n'importe quel autre groupe internet pour des questions qui ont avoir avec l'intégration en France.

    Un discours qui n'a pas fait l'unanimité 24/01/2015 - par Mounia Daoudi Écouter

    «Faire preuve de plus d'audace pour lever les freins à la croissance»

    « La France agit pour réduire ses handicaps », a déclaré François Hollande devant le Forum économique mondial de Davos, jugeant que l'assouplissement quantitatif annoncé par la BCE devait s'accompagner de plus d'audace dans les réformes économiques. Le président français a notamment évoqué dans son discours le pacte de responsabilité qui baisse le coût du travail, la loi Macron qui sera examinée à partir de lundi à l'Assemblée nationale, et les aides à l'innovation.

    « La France a conscience de ses atouts (...) mais elle a conscience aussi de ses limites ou de ses handicaps, alors nous agirons », a dit François Hollande. Saluant l'annonce du programme d'assouplissement quantitatif dans la zone euro, il a expliqué que « ces décisions prises par la Banque centrale européene nous obligent à faire preuve de plus d'audace pour lever les freins à la croissance et à la création d'emplois ».

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.