GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 25 Septembre
Mercredi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Etats-Unis: une deuxième femme accuse le juge Kavanaugh d'inconduite sexuelle (New Yorker)
    Economie

    Réduction de la dette grecque: Athènes s'appuie sur la banque Lazard

    media Le nouveau ministre des Finances grec Yanis Varoufakis, le 28 janvier 2015 à Athènes. REUTERS/Marko Djurica

    A l'aube d'un bras de fer qui va s'engager entre la Grèce et ses créanciers publics, le ministère grec des Finances a choisi la banque franco-américaine Lazard comme conseiller sur cette question. Un conseiller financier déjà très engagé sur le dossier grec.

    La société Lazard n'est pas inconnue en Grèce où, en tant que conseiller financier, elle était déjà au côté du gouvernement grec de 2010 à 2012, lors de la première restructuration de dette. Depuis, la banque franco-américaine a participé à des opérations de privatisation d'entreprises publiques grecques, et elle est conseiller du fonds de restructuration bancaire.

    Dans la bagarre qui va s'engager avec l'Union européenne et le FMI sur l'allégement de la dette, Mathieu Pigasse, vice-président de Lazard Europe, a par avance pris fait et cause pour son client.

    Il appelle à la réduction de moitié de la dette grecque détenue par les créanciers publics. Union européenne, Banque centrale européenne et FMI devraient, dans ce cas de figure, renoncer à 100 milliards d'euros.

    Lors de la restructuration de 2012, seuls les créanciers privés avaient été mis à contribution. Pour Mathieu Pigasse, cela permettrait à Athènes de retrouver un niveau de dette acceptable, de l'ordre de 100% à 120% du PIB, contre 170% actuellement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.