GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Janvier
Samedi 18 Janvier
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 22 Janvier
Jeudi 23 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Virus: la Chine annonce une quatrième mort
    Economie

    France: Areva inquiète à l’approche de l'accord avec EDF

    media Le président du conseil d'Areva, Philippe Varin, l'ancien patron de PSA missionné par l'État au chevet d'Areva fin 2015, a, selon Le Figaro, écrit à François Hollande en tout début de semaine. AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD

    Le 31 juillet prochain, l'accord sur le rachat par EDF des activités d'Areva dans les réacteurs nucléaires sera dévoilé. Ce rapprochement inquiète le géant du nucléaire français. Selon le quotidien Le Figaro, Philippe Varin, le président du conseil d'Areva, a écrit à François Hollande pour le mettre en garde contre un échec du plan de sauvetage d'Areva.

    « Le conseil d'administration n'approuvera qu'un plan global assurant la viabilité de l'entreprise », écrit Philippe Varin. Car c'est bien l'enjeu des discussions : quelle perspective pour Areva une fois la division réacteurs vendue à EDF ?

    Plusieurs facteurs entrent en jeu : le montant de la vente, quelles relations contractuelles entre les deux entreprises une fois le rachat acté, à qui le retraitement des déchets à l'usine de La Hague, par exemple ? Et à quelle hauteur l'Etat va-t-il recapitaliser Areva ?

    A entendre Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie, les réponses à ces questions sont écrites, les propositions sur la table, ne reste plus que le feu vert des conseils d'administration des deux entreprises.

    Le patron d'EDF semble confiant. Chez Areva, on comprend que l'avenir du géant français est tout sauf assuré, et le feu vert ne sera pas donné tel quel. Mais aura-t-il le choix ? Areva est au bord de la faillite, après avoir essuyé près de 5 milliards d'euros de perte l'an dernier. Il a besoin de 7 milliards d'euros de financement pour continuer son activité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.