GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Traité transatlantique: WikiLeaks veut publier les documents du TTIP

    media Manifestation contre le Traité transatlantique à Paris en octobre 2014. Sarah Elzas/RFI

    L'organisation WikiLeaks s'attaque au Traité transatlantique, le partenariat commercial qui régentera les échanges entre les Etats-Unis et l'Union européenne, toujours en discussion. Pour la deuxième fois, après le Traité transpacifique en juin, WikiLeaks propose une récompense de 100 000 euros à celui qui fera fuiter le document. Les internautes sont invités à mettre la main à la poche.

    L'organisation mène une campagne de publicité massive depuis mardi pour mobiliser les internautes : elle multiplie les appels aux dons sur les réseaux sociaux et sur son site wikileaks.org. Et elle fait tourner sur internet un spot publicitaire de 11 minutes, dans lequel intervient le fondateur de Wikileaks, Julian Assange lui-même. Il y explique pourquoi il est nécessaire de révéler le contenu du Traité transatlantique, un accord qui d'après lui favorisera les multinationales au détriment des politiques publiques.

    Yanis Varoufakis fait campagne

    Cette campagne fonctionne plutôt bien, puisque depuis mardi, WikiLeaks a pu réunir 56% de la somme requise. Plus de 1600 personnes ont déjà donné. Et parmi elles, des personnalités qui ne sont pas passées inaperçues comme Yanis Varoufakis. L'ancien ministre grec des Finances appelle d'ailleurs ses abonnés à faire de même sur son compte Twitter.

    Un autre soutien sur les réseaux sociaux : le Français Yannick Jadot. Le député européen d'Europe-Ecologie les verts, hostile au traité, a largement relayé les appels aux dons sur Twitter. Il est l'un des rares à avoir accès au texte. Mais d'après lui, les conditions drastiques de sécurité dans lesquelles il peut le consulter entraînent un vrai manque de transparence comme l'explique le conseiller juridique de WikiLeaks, Juan Branco. « Les rares personnes qui ont accès aux documents de la négociation doivent entrer dans une salle sécurisée de l’ambassade américaine où ils sont surveillés en permanence par deux policiers. Ils doivent avoir laissé de côté tous les équipements électroniques qui leur auraient permis de garder des informations et ils n’y ont accès que pendant deux heures : vous imaginez bien que dans ces conditions la négociation ne peut être que déséquilibrée et Wikileaks cherche justement à renverser ce déséquilibre ».

    Le traité a-t-il une chance de fuiter ?

    Mais il est peu probable que le traité fuite. D'abord parce que la plupart de ceux qui ont accès au dossier n'y ont aucun intérêt. Ensuite étant donné les conditions de sécurité mises en oeuvre, même avec 100 000 euros à la clé... Enfin, parce que le traité est très loin d'être abouti : des points importants restent sur la table comme la mise en place d'un arbitrage privé dans les conflits entre Etats et entreprises. Alors même si un texte fuitait aujourd'hui, il serait certainement loin de l'accord définitif.

    → à consulter : le blog de Maxime Vaudano sur «La bataille transatlantique»

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.