GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chine et les îles Salomon établissent des relations diplomatiques
    • Plusieurs centaines de personnes se revendiquant des «gilets jaunes» sont rassemblées à Paris ce samedi matin
    • Mondial 2019 de rugby au Japon: la France bat l'Argentine 23-21 dans un match capital pour la qualification
    • Chantier de Notre-Dame: «pas de pression» sur le calendrier des travaux (Franck Riester au «Parisien»)
    • Les Gardiens de la révolution préviennent que tout pays qui attaque l'Iran sera «le champ de bataille» (Hossein Salami)
    Economie

    Corruption à la Fifa: l'étau de la justice se resserre

    media Le siège de la Fifa à Zurich (Suisse). REUTERS

    Le climat s'appesantit encore autour de la Fédération internationale de football (Fifa). On apprend l'existence de transactions financières suspectes et l'ouverture d'une enquête sur un ex-haut dirigeant du foot sud-américain.

    Une centaine de transactions financières suspectes, portant sur l'attribution des Coupes de monde de football de 2018 à la Russie et 2022 au Qatar ont été signalées à la justice helvétique.

    Déjà en juillet, 83 transactions douteuses étaient parvenues à la connaissance du parquet. Mais l'enquête de la justice suisse sur le scandale de corruption autour de la Fifa ne s'arrête pas là : des investigations ont été ouvertes contre l'ancien président de la confédération sud-américaine de football, le Paraguayen Nicolas Leoz Almiron qui a dirigé cette confédération pendant 27 ans jusqu'en 2013 et a été membre du comité exécutif de la Fifa pendant 15 ans.

    Sepp Blatter, le président démissionnaire de la FIFA, a une explication toute trouvée au scandale de cette organisation. « Le foot rend fou », a-t-il déclaré samedi à l'occasion d'un tournoi. Ce n'est plus seulement un jeu, c'est devenu une économie ; et contrairement au terrain de jeu, il n'y a personne pour distribuer des cartons jaunes ou rouges.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.