GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Vendredi 29 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 31 Juillet
Lundi 1 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Nucléaire: EDF s'associe au chinois CGN pour les EPR de Hinkley Point

    media La centrale nucléaire de Hinkley Point C, dans le sud-ouest de l'Angleterre, en 2013. REUTERS/Suzanne Plunkett

    La visite du président chinois Xi Jinping au Royaume-Uni commence à porter ses fruits avec la signature de l'accord qui prévoit la construction de la nouvelle centrale nucléaire d'EDF.

    EDF prévoit de construire deux réacteurs de type EPR sur le site de Hinkley Point C, dans le sud-ouest de l'Angleterre. Le coût total de ce projet gigantesque est estimé à 24,5 milliards d'euros.

    Le groupe chinois CGN financera un tiers du projet, soit un peu plus de 8 milliards d'euros. EDF apportera les 16 milliards restant et le tour de table pourrait être élargi ultérieurement.

    Mise en service prévue en 2025

    L'accord final d'investissement doit intervenir dans les prochaines semaines, mais selon Vincent de Rivaz, patron de la filiale britannique d'EDF, tout est désormais réuni pour que ce projet voit le jour. La mise en route des réacteurs est attendue pour 2025, soit deux ans plus tard que prévu.

    Avec le projet de Hinkley Point, Londres marque le coup d'envoi du renouvellement de son parc nucléaire vieillissant. Il s'agit de la première construction d'une centrale au Royaume-Uni depuis vingt ans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.