GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 21 Juin
Mercredi 22 Juin
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Aujourd'hui
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Grave sécheresse et menaces de famine en Ethiopie

    media L'Ethiopie a lancé un appel d'offre pour importer 1 million de tonnes de blé pour nourrir sa population. GFDL / Bluemoose

    L'Ethiopie affronte en ce moment, sa pire sécheresse depuis 30 ans explique un rapport des Nations unies publié cette semaine. A cause du phénomène climatique El niño, les pluies ont été quasi inexistantes de juin à septembre, et les récoltes n'ont presque rien donné. Pour compenser, l'Ethiopie a lancé un appel d'offre pour importer 1 million de tonnes de blé, qu'elle espère boucler rapidement.

    Un million de tonnes de blé. Jamais l'Ethiopie n'en avait importé autant en une seule fois. C'est l'équivalent de ce qu'elle achète d'ordinaire pour une année.

    Principale raison de cette sécheresse, la saison des pluies, qui apporte 85% des ressources en eau du pays, a été quasi nulle. Il y a eu ensuite des précipitations trop tardives et trop fortes qui devraient porter le coup de grâce à la saison agricole. Déjà les eaux de la rivière Wabishabelle, dans la région Somali à l'est du pays, sont à des niveaux inquiétants. Le phénomène climatique El niño en est la cause.

    Des risques de malnutrition

    L'enjeu est de taille pour l'Ethiopie, deuxième pays le plus peuplé d'Afrique. L'agriculture emploie plus des trois quarts de ses 90 millions d'habitants. Alors que le pays se targue d'une croissance à deux chiffres, la sécheresse risque d'apporter un sacré coup de frein. Lors de la dernière crise El niño, en 2003, la croissance éthiopienne avait reculé de trois points.

    Le gouvernement éthiopien vient donc de débourser 175 millions d'euros pour combattre la sécheresse. Une goutte d'eau d'après les Nations Unies : il en faudrait 340 millions, pour venir en aide aux 15 millions de personnes qui risquent de souffrir de malnutrition cette année. D'après les Nations Unies plus de 8 millions de personnes ont déjà besoin d'une aide alimentaire d'urgence.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.