GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 21 Mai
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Aujourd'hui
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Areva prépare une entrée du chinois CNNC à son capital

    media Areva a ouvert la porte lundi à une entrée de CNNC à son capital, en signant avec le géant nucléaire chinois un protocole d'accord qui prévoit une possible prise de participation minoritaire. AFP PHOTO BERTRAND GUAY

    A l'occasion de la visite du président François Hollande en Chine, le groupe national français du nucléaire Areva a signé un protocole d'accord avec son homologue chinois CNNC. Une entrée de partenaires chinois au capital d'Areva avait été suggérée en août dernier par le patron du groupe français.

    Le groupe nucléaire français Areva a signé à Pékin un accord qui prévoit l'entrée à son capital de la compagnie nationale nucléaire chinoise, CNNC. Cette participation chinoise minoritaire aura pour effet, selon le président d'Areva, Philippe Varin, de « faciliter une présence accrue du groupe français en Chine », une opportunité à ne pas rater. Et d'alléger le coût de sa recapitalisation par l’État français.

    Areva en pleine restructuration, et qui programme la suppression de 6 000 emplois dans le monde, a besoin de 7 milliards d'euros. L’État français, détenteur de près de 87% du capital, devrait injecter au moins 2,5 milliards d'euros d'argent frais.

    Uranium

    Le protocole conclu entre Areva et CNNC ouvre également la voie à une coopération industrielle très large entre les deux sociétés sur l'ensemble du cycle de l'uranium : des mines, au recyclage et en passant par le démantèlement des centrales.

    En revanche le rapprochement franco-chinois ne concerne pas l'activité réacteur qu'Areva est en train de céder à l’électricien français EDF.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.