GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Juillet
Jeudi 21 Juillet
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Estonie: la compagnie aérienne Estonian Air déclare faillite

    media Une nouvelle compagnie, Nordic Aviation Group, doit prendre le relais d'Estonian Air qui s'est déclarée en faillite samedi 7 novembre. REUTERS/Christian Hartmann

    Acculée par une dette de 91 millions d’euros, la compagnie aérienne estonienne Estonian Air s’est déclarée en faillite samedi 7 novembre. Un nouvel exemple des difficultés que connaissent les transporteurs nationaux européens face à la concurrence des compagnies à bas coûts.

    Estonian Air jette l’éponge. La compagnie aérienne nationale estonienne s’est déclarée en faillite samedi 7 novembre. Le transporteur est dans l'incapacité de rembourser sa lourde dette comme l'exigeait la Commission européenne. Constamment déficitaire, la compagnie a reçu ces dernières années plusieurs aides publiques. Bruxelles lui demandé le remboursement de 91 millions d'euros, estimant que l’entreprise ne vivait que grâce à l'argent du contribuable.

    Le cas d’Estonian Air illustre les difficultés des compagnies aériennes européennes de plus en plus menacées par la concurrence féroce imposée par les compagnies à bas coûts pour les courts et moyens courriers, et par les transporteurs du Moyen-Orient et d’Asie pour les longs courriers. Ainsi, le Portugais TAP, qui affiche 85 millions d'euros de pertes en 2014, est actuellement en cours de privatisation. Pendant ce temps, Air France met en place dans la douleur un deuxième plan de restructuration. A l'inverse, Singapore Airlines a plus que doublé son bénéfice au deuxième trimestre. Quant à la compagnie Emirates de Dubaï, elle présente un bénéfice en augmentation de 65 % au premier semestre, grâce à la baisse du coût du kérosène et à l'augmentation constante du nombre des passagers. Un chiffre qui a encore progressé de 10 % par rapport au premier semestre 2014.

    Le gouvernement estonien a annoncé samedi la création d'une nouvelle compagnie contrôlée par l'Etat, Nordic Aviation Group (NAG), qui reprendra à partir de dimanche au moins huit destinations clefs d'Estonian Air.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.