GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    La France renforce sa lutte contre le financement du terrorisme

    media La Banque de France va transmettre aux établissements financiers les nouvelles directives du gouvernement. Fabrice Dimier/Bloomberg via Getty Images

    Tarir les sources du financement du terrorisme est l'un des objectifs majeurs du gouvernement français après les attentats du 13  novembre à Paris. Le ministre des Finances Michel Sapin et le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau donnent aux établissements financiers de nouvelles directives en ce sens.

    Les établissements financiers ont l'obligation de déclarer leurs soupçons de blanchiment d'argent sale et de financement du terrorisme. Les directives qui leur sont imposées depuis 2010 viennent d'être renforcées par le ministre des Finances et le gouverneur de la Banque de France afin de les rendre plus efficaces.

    Les canaux qui servent à financer le terrorisme sont multiples : virements, transferts d'espèces, opérations de change, ouverture et fermeture de compte en peu de temps. Leur caractéristique est souvent de porter sur de faibles montants afin de ne pas attirer l'attention.

    Tous les organismes financiers sont concernés : banques, assurances, changeurs, vendeurs d'antiquités et d'œuvres d'art. Dans cette période de montée des périls, ils sont tous rappelés à leur obligation de vigilance envers leur clientèle qu'ils doivent connaitre et dont ils doivent vérifier la cohérence des opérations financières.

    Notamment quand les fonds proviennent ou sont destinés à des zones risquées en matière de terrorisme et surtout en prenant garde à l'utilisation de pays de transit pour dissimuler leur destination.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.