GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 1 Décembre
Vendredi 2 Décembre
Samedi 3 Décembre
Dimanche 4 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Grèce: l’Eurogroupe accorde un versement de 2 milliards d’euros d’aide

    media Le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, le 9 novembre 2015, à Bruxelles. REUTERS/Yves Herman

    Le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, a annoncé la conclusion d'un accord permettant le déblocage d'une nouvelle tranche de deux milliards d'euros à la Grèce, estimant que le gouvernement d'Athènes a rempli sa part du contrat du programme d'aide conclu en juillet avec les Européens.

    En adoptant jeudi dernier une nouvelle loi sur la recapitalisation des banques et des mesures de rigueur supplémentaires, le Parlement grec a ouvert la voie au versement d'une nouvelle tranche d'aide de la part des Européens.

    Jugeant que désormais la Grèce avait rempli les conditions imposées par ses créanciers, l'Eurogroupe a donné son accord au déblocage de 2 milliards d'euros auxquels s'ajouteront 10 milliards destinés à la recapitalisation des banques grecques. Une partie des 86 milliards d'euros promis en juillet dernier.

    Ce déblocage de fonds devra être entériné lundi au niveau européen. Mais l'accord ne s'est pas fait sans douleur. Les négociations avec les créanciers achoppaient depuis des semaines sur les nouvelles mesures de rigueur imposées aux Grecs, dont une moindre protection des propriétaires immobiliers dans l'incapacité de rembourser leurs emprunts et de nouvelles taxes.

    Cela a d'ailleurs entrainé la démission de deux députés, dont l'un membre du parti Syriza du Premier ministre Alexis Tsipras qui s'est refusé a adopter de telles dispositions.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.