GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 1 Octobre
Dimanche 2 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    France: le chômage est reparti à la hausse en octobre

    media Le stand de Pôle Emploi au 20e Forum de l'Alternance, Paris, mai 2015. REUTERS/Charles Platiau

    En France, le chômage repart de plus belle avec 42 000 demandeurs d'emploi en plus le mois dernier. C'est la plus forte hausse depuis deux ans et une douche froide pour le gouvernement à dix jours des élections régionales. Après un net repli en septembre, le chômage a connu en octobre sa plus forte hausse depuis 2013, et atteint le niveau record de 3,85 millions demandeurs d'emplois en catégorie A, sans aucune activité.

    C'est une très grosse claque pour le gouvernement qui espérait que la baisse enregistrée en septembre marque la fameuse inversion de la courbe du chômage tant attendue. La ministre du Travail tente de sauver les meubles et parle d'une stabilisation. Myriam El Khomri espère que la tendance s'inversera à partir de 2016 mais il faudra encore attendre avant d'assister à deux mois de baisse consécutive du chômage, ce qui n'est pas arrivé depuis 5 ans.

    « Un mois de hausse ou un mois de baisse ce n’est pas une tendance, tempère Bruno Ducoudré, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques. C’est ce qu’on voit ce mois-ci par la forte hausse qui vient plus que contrecarrer cette baisse passée. Mais si on regarde par rapport aux années précédentes, et bien c’est quand même un rythme d’augmentation qui est plus faible ».

    Chômage en hausse malgré une légère reprise

    La France compte désormais en métropole 3 millions 589 000 chômeurs, soit 700 000 de plus qu'au début du quinquennat. Dans le détail, le chômage des jeunes reste stable en raison notamment d'un volume important d'emplois aidés mais toutes les autres catégories sont touchées en particulier les plus de 50 ans et les chômeurs longue durée inscrits depuis plus de trois ans dont la barre a franchi les 800 000 en métropole. Il y a près de 45 % de chomeurs longue durée inscrits à Pôle emploi.

    Des chiffres presque à contre-courant alors que tous les signaux de l'économie sont au vert mais si les employeurx embauchent ce sont surtout des précaires : CDD, intérim, etc, qui viennent grossir au fil des mois les rangs des chômeurs. Pour Gilles Carrez, député Les Républicains et président de la Commission des Finances, la hausse était inévitable : « la hausse se fait malgré ce qu’on appelle le traitement social du chômage, une injection massive d’emplois aidés qui sont en fait des emplois publics financés sur les impôts, l’emploi privé se porte tellement mal qu’on n’arrive pas à enrayer la hausse du chômage. Et je crains que pendant l’année 2016 on ait au mieux, au mieux, une stabilisation. Au mieux ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.