GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Toshiba supprime 6800 postes et prévoit une perte record

    media Le groupe japonais Toshiba s'attend à une perte annuelle de plus de quatre milliards d'euros. Reuters

    Toshiba a annoncé lundi une perte record et la suppression de 6 800 emplois d’ici à la fin mars 2016. Des licenciements dans ses divisions de produits grand publics qui s’inscrivent dans un vaste plan de restructuration.

    Ça va mal chez Toshiba. Le conglomérat japonais a annoncé lundi une perte nette annuelle record et la suppression de 6 800 emplois d’ici fin mars prochain. Cette restructuration concerne notamment les secteurs des ordinateurs, de l'électroménager et des téléviseurs. Plus de la moitié des licenciements annoncés se feront dans cette branche.

    Le groupe va vendre son usine indonésienne et revoit ses ambitions à la baisse. Il ne fabriquera plus que des téléviseurs pour le marché japonais. Et uniquement des produits haut de gamme. Ailleurs dans le monde, les consommateurs continueront à croiser la marque, mais les écrans seront fabriqués par d'autres sociétés. En ce qui concerne l'informatique et l'électroménager, Toshiba étudie un rapprochement avec d'autres entreprises.

    Scandale financier

    C'est donc une restructuration en profondeur qui s'amorce. D'autant que ces dernières semaines, le Japonais a déjà commencé à se séparer de ses employés. Notamment via un plan de départ volontaire de 1 200 personnes.

    Toutes ces décisions ont été précipitées par le scandale qui a éclaté au printemps dernier après la découverte de comptes maquillés. Entre 2008 et 2014, trois PDG de la firme ont manipulé les chiffres surévaluant ainsi le bénéfice net de plus d'un milliard d'euros. Ces pratiques ont masqué la mauvaise santé d'une partie de l'entreprise. Des pôles que Toshiba est désormais contraint d'assainir.

    Reste que ces changements vont entraîner des frais importants. Au total, le géant nippon s'attend à une perte annuelle de plus de quatre milliards d'euros.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.