GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
Aujourd'hui
Samedi 28 Mai
Dimanche 29 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Un milliard d'euros pour former les chômeurs

    media La formation de 500 000 chômeurs promise par François Hollande dans ses voeux coûtera "vraisemblablement" environ un milliard d'euros, a déclaré lundi le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, confirmant une information du journal Les Echos. REUTERS/Eric Gaillard

    Lors de ses voeux, le président Hollande a parlé d'état d'urgence économique et sociale, et placé l'emploi en tête de ses priorités pour l'année 2016. Il a annoncé la formation de 500 000 chômeurs aux métiers d'avenir, sans donner plus de précisions sur le financement et les secteurs concernés. Le quotidien économique Les Echos a évalué la facture à un milliard d'euros.

    La dernière réforme de la formation professionnelle date de 2014, avec l'instauration du compte personnel de formation, dédié aux demandeurs d'emploi en remplacement du DIF, le droit individuel à la formation, qui bénéficiait essentiellement aux salariés.

    Mais la mesure s'est avérée insuffisante. Lors de la dernière conférence sociale, le président a annoncé le renouvellement pour 2016 d'un plan de formations prioritaires pour 150 000 chômeurs essentiellement destiné aux jeunes et aux chômeurs de longue durée. Malgré les efforts déployés par le gouvernement, le chômage en France reste à un niveau record. Fin novembre, on recensait trois millions et demi de personnes sans emploi.

    Jeudi 31 décembre, lors de ses voeux, François Hollande a donc annoncé le renforcement de la formation professionnelle pour 500 000 chômeurs, mais aussi des aides à l'embauche pour les PME, les petites et moyennes entreprises. Selon le quotidien Les Echos, les PME pourraient toucher une prime entre 1 000 et 2 000 euros, pour des embauches de salariés peu qualifiés. Le journal a chiffré le coût total de ces nouvelles mesures à un milliard d'euros financés en partie par l'Etat et en partie par les fonds de la formation professionnelle.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.