GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: un soldat turc a été tué dans une attaque des forces kurdes (ministère de la Défense)
    • Chili: trois morts dans les troubles à Santiago
    • Transport aérien: le plus long vol direct de l'histoire organisé par Qantas, parti de New York, a atterri à Sydney
    • Donald Trump renonce à accueillir le G7 2020 dans son golf en Floride
    Economie

    La croissance chinoise en net ralentissement

    media La production industrielle chinoise s'est contractée au quatrième trimestre 2015. REUTERS/Kim Kyung-Hoon

    C'est un chiffre qui est très attendu pour l'économie chinoise : celui de la croissance au quatrième trimestre de 2015. Dans un contexte de fort ralentissement et de chute des Bourses asiatiques, comment la Chine s'est-elle comportée ? De nombreux analystes s'attendent à un recul du produit intérieur chinois, à son plus bas niveau depuis la crise financière de 2008.

    Le chiffre du dernier trimestre de l'année 2015 devrait situer la croissance à 6,9%, en baisse par rapport à l'année précédente où elle était de 7,3%. Si l'on en croit les prévisions d'une cinquantaine d'économistes.

    Plusieurs indicateurs sont dans le rouge. Si la consommation des ménages est restée stable, la production industrielle et le commerce extérieur ont enregistré un net ralentissement, les investissements dans l'immobilier également. A cela s'ajoute le krach des Bourses chinoises l'été dernier, et la politique des autorités chinoises qui ne cessent de dévaluer le yuan afin de doper les exportations.

    Après des années de croissance insolente, la Chine cherche à réorienter son modèle de croissance, en s'appuyant davantage sur la consommation et moins sur l'investissement public.

    Mais l'impact reste mitigé. La débâcle des Bourses chinoises a mis en question la capacité des autorités chinoises à réaliser les réformes structurelles promises. Et Pékin s'interroge encore sur son futur modèle de croissance : comment augmenter la productivité tout en favorisant la consommation intérieure, et donc les salaires.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.