GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Juin
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Aujourd'hui
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Le désespoir des Russes endettés en dollars

    media La chute historique du rouble est particulièrement douloureuse pour les Russes qui ont effectué des emprunts en devises étrangères. Plus d'une centaine d'entre eux ont manifesté dans le hall de la banque Delta Credit, une filiale de la Société générale. REUTERS

    Il faut désormais plus de 80 roubles pour un dollar. Il en fallait 29 il ya cinq ans. Une situation particulièrement douloureuse pour les Russes, qui ont effectué des emprunts en devises pour acheter leurs appartements. Plus d'une centaine d'entre eux ont manifesté mercredi 20 janvier 2016 dans le hall de la banque Delta Credit, une filiale de la Société générale.

    De notre correspondante à MoscouMuriel Pomponne

    « Nous voulons un refinancement juste », scandent les manifestants qui jurent qu'ils ne partiront pas sans qu'on leur ait fait une proposition raisonnable. Certains se sont même menottés à la porte de la banque. 

    La plupart d'entre eux ont emprunté avant 2010. Les banques refusaient alors de prêter en roubles. « J'ai fait un emprunt en 2008 pour acheter un appartement qui coûtait à l'époque 3,1 millions de roubles. J'ai voulu emprunter 1,8 millions de roubles. Je n'ai pas pu l'obtenir en roubles, mais en dollars. J'ai donc emprunté 80 000 dollars et j'ai remboursé à la banque 80 000 dollars. Il me reste à payer 55 000 dollars du principal et 25 000 dollars d'intérêts. »

    Elle a calculé qu'au cours actuel du dollar, elle a déjà payé plus de 6 millions de roubles, et elle en doit toujours autant , soit plus de 12 millions de roubles pour un appartement qui vaut, à l'heure actuelle, moins de 3 millions de roubles.

    Cet autre client est désespéré. Il avait fait un emprunt auprès de sa banque, et sa dette a été rachetée à son insu par Delta Credit. « Dans tous les cas, je vais rester sans rien. Si je choisis la faillite, je serai privé de mes droits sociaux, mes enfants seront sans protection. Je ne pourrai travailler nulle part. Je pourrai juste être balayeur ou commis de cuisine, alors que ça fait 15 ans que je travaille dans une banque. Ma carrière sera fichue. »

    Les manifestants sont très en colère contre la Société générale. « C'est criminel, c'est la mafia qui prête de l'argent de cette façon, mais pas une banque française respectable », confie un participant à la manifestation. Un évènement à l'issue de la laquelle cinq personnes ont été interpellées.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.