GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
Aujourd'hui
Mardi 30 Août
Mercredi 31 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Le nombre de faux billets d'euros saisis est en baisse

    media Les nouvelles coupures de 50 euros devraient arriver au deuxième trimestre 2017. REUTERS

    Près de 900 000 faux billets ont été saisis en 2015 selon la Banque centrale européenne. Toutefois, le nombre des contrefaçons reste faible par rapport au nombre de billets en circulation qui dépasse les 18 milliards de coupures.

    Au second semestre 2015, 445 000 faux billets en euros ont été saisis. C'est un peu moins qu'au 1er semestre de l'année où 454 000 fausses coupures avaient été retirées de la circulation. Depuis 2012, le nombre de faux billets repérés ne cessait de progresser pour atteindre le record de 507 000 faux billets saisis au second semestre 2014.

    L'année dernière semble donc marquer une inflexion, mais les billets de 20 euros sont toujours les plus imités, ils représentent près de la moitié des saisies. Les billets de 50 euros viennent ensuite, avec un peu plus du tiers des fausses coupures retrouvées. La quasi-totalité des faux billets, 98%, ont été saisis dans les pays de la zone euro. Ce recul des saisies est peut-être le signe d'une meilleure efficacité des sécurités mises en place. De nouveaux billets de 5,10 et 20 euros viennent progressivement remplacer les anciens. Et pour les nouvelles coupures de 50 euros, elles devraient arriver au deuxième trimestre 2017.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.