GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Septembre
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Colère des agriculteurs: Manuel Valls hausse le ton contre Bruxelles

    media Autour de la table à Matignon, étaient présents ce lundi 8 février 2016 la grande distribution, les industriels, les syndicats agricoles, ainsi qu'Emmanuel Macron et Stéphane Le Foll. AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK

    Le Premier ministre Manuel Valls a rencontré ce lundi 8 février 2016 les représentants de la grande distribution et des syndicats agricoles, alors que les agriculteurs multiplient les actions pour faire entendre leur colère.

    Pour le gouvernement, le temps presse. A quelques jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture, il faut absolument apaiser le climat. Pour désamorcer la crise, les agriculteurs veulent que la grande distribution respecte ses engagements et cesse de jouer la baisse des prix qui les étranglent. Une revendication qui intervient au moment même où industriels et distributeurs tiennent leurs négociations annuelles sur les prix d'achat.

    Ce lundi, alors que les agriculteurs bloquaient avec leurs tracteurs les accès de Saintes, en Charente-Maritime, Manuel Valls a donc rencontré tous les acteurs du secteur. Autour de la table à Matignon, étaient présents la grande distribution, les industriels, les syndicats agricoles, mais aussi le médiateur des relations commerciales agricoles, ainsi qu’Emmanuel Macron et Stéphane Le Foll, ministres de l’Economie et de l'Agriculture.

    A l'issue de cette réunion, Manuel Valls a accusé la Commission européenne de « faire trop peu ou trop tard ». Le Premier ministre a rappelé que la France a déjà débloqué des fonds en urgence, mais que la crise est européenne. Il demande à la Commission « d'activer les pouvoirs dont elle dispose en cas de crise ». La Commission a immédiatement répondu que des « aides d'un demi-milliard d'euros ont été distribuées aux Etats membres » et que « c'est à eux d'en faire usage. »

    Aucune annonce concrète n'est sortie de cette réunion. Pour Stéphane Le Foll, elle a quand même été l'occasion de renvoyer la grande distribution à ses responsabilités. Peu de chance, dans un tel contexte, que la mobilisation des agriculteurs faiblisse.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.