GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 30 Juillet
Dimanche 31 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Rechute des Bourses européennes

    media Comme la plupart des places européennes, la Bourse de Paris a terminé en forte baisse, -4%, le jeudi 11 février 2016. AFP PHOTO / ERIC PIERMONT

    Les Bourses européennes ont à nouveau chuté ce jeudi 11 février. Paris a replongé lourdement, de plus de 4%. La faiblesse des cours du pétrole et les doutes sur la solidité financière des banques continuent d’inquiéter les investisseurs.

    Cette journée été marquée par la chute des valeurs bancaires que ce soit à Paris, Athènes ou Milan. Les déclarations des dirigeants de la zone euro sur la solidité du secteur bancaire européen n’ont donc pas convaincu les investisseurs, qui sont sceptiques sur la rentabilité des établissements avec des taux d'intérêt très bas. Les marchés sont également affectés par la baisse des cours du pétrole qui continuent de se rapprocher de leurs plus bas niveaux depuis 2003.

    Face à cette situation, le spectre d'une nouvelle crise financière plane sur les marchés mondiaux. Aucune place boursière dans le monde n’est épargnée par ces turbulences. La nervosité des investisseurs est aussi alimentée par un cocktail d’inquiétudes : les prévisions décevantes sur la croissance mondiale, le ralentissement chinois et la baisse des cours des matières premières.

    Les marchés sont également désorientés car les banques centrales ne rassurent plus. La politique ultra accommodante de la banque centrale européenne n’a pas donné les résultats attendus ni sur l’économie réelle ni sur l’inflation.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.