GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Aujourd'hui
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Le Salon de l'Agriculture ouvre ses portes sur fond de crise du secteur

    media L'agriculteur Joël Sillac présente Cerise, une vache de 8 ans, l'égérie du Salon de l'Agriculture 2016 qui ouvre ses portes ce samedi 27 février, porte de Versailles à Paris. REUTERS/Jacky Naegelen

    Le Salon de l’agriculture s’ouvre ce samedi 27 février dans un climat particulièrement lourd. La crise qui touche le secteur de l’élevage assombrit ce qui est habituellement le rendez-vous annuel du monde agricole avec le grand public urbain. 700 000 visiteurs sont attendus jusqu’au 6 mars prochain porte de Versailles à Paris. 

    L'agriculture française, la première de l'Union européenne avec 18% de la production communautaire, va mal.

    Les éleveurs, qu'ils produisent du lait ou de la viande de boeuf et de porc, ont vu leurs prix s'effondrer en 2015 en raison de l'embargo russe, de la baisse de la demande chinoise et de la suppression des quotas laitiers.

    Même les céréaliers, longtemps épargnés, sont désormais touchés par la chute des cours mondiaux du blé. Et l'hiver très doux a entraîné l'arrivée massive des légumes au détriment des prix payés aux maraîchers.

    La révolte gronde dans les campagnes et cette année les hommes et femmes politiques de tout bord qui se succèdent habituellement à un rythme accéléré dans les allées du Salon sont attendus de pied ferme. Ils sont notamment invités par la FNSEA, premier syndicat agricole, à répondre à un questionnaire précis sur les solutions à apporter aux problèmes de l'agriculture française.

    C'est François Hollande qui ouvre le bal avec une nouveauté cette année : la visite lundi d'une quinzaine d'évêques catholiques en signe de solidarité.

    Plus de 1 000 exposants venus de 22 pays sont là pour promouvoir leurs produits et faire des affaires. 1 200 éleveurs français ont fait le déplacement dans la capitale pour présenter, eux aussi, avec fierté, leurs plus belles bêtes, car le Salon de l'agriculture de Paris, c'est le plus grand concours d'animaux du monde.
     

    Plus de 3 800 animaux, 230 tonnes de paille à transporter... mais une fois arrivés, c'est presque comme à la maison..
    Reportage au Salon de l'Agriculture 26/02/2016 - par Carlotta Morteo Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.