GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 21 Mai
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Aujourd'hui
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    France: deuxième baisse consécutive du nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A en avril : -19.900 à 3,51 millions (ministère)
    Dernières infos
    Economie

    L'extraction de pétrole démarre en mer de Barents

    media Une image de Statoil, le géant norvégien, prise à bord de la plateforme de forage dans la mer de Barents en janvier 2009. Harald Pettersen / SCANPIX NORWAY/STATOIL / AFP

    Il y avait déjà plusieurs champs de gaz naturel, désormais en mer de Barents, on exploite aussi un champ de pétrole. C'est ce qu'a indiqué un responsable du groupe italien ENI à l'AFP sous couvert d'anonymat. Le début de cette extraction au nord de la Norvège ravi le pétrolier.

    Avec le début de l'extraction de pétrole près du cap Nord, dans les eaux norvégiennes, l'industrie pétrolière a franchi un cap. Goliat est la plate-forme d'exploitation d'un champ pétrolier marin située le plus au nord du globe.

    Pour parvenir à leur fin, l'italien ENI et le norvégien Statoil ont dû s'armer de patience. Depuis la découverte en 2000 de son potentiel en pétrole - estimé à 179 millions de barils -, le projet s'est heurté à des difficulté techniques.

    Et le défi est aussi économique. La mise en place de ce projet a coûté plus cher que prévu. Au total, ses promoteurs ont investi 6 milliards d'euros. Et les gains ne semblent pas garantis, à courts termes en tous cas. Un rapport sénatorial français estime les coûts d'extraction à 110 euros le barils. Bien au-dessus du cours actuel du pétrole. Le baril de Brent est à un peu plus de 40 dollars pour livraison en mai.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.