GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Aujourd'hui
Samedi 2 Juillet
Dimanche 3 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    En France, on part de moins en moins en vacances

    media Les Français ont réduit leur budget vacances en 2015. Getty Images

    En 2015, le taux de départ des Français en vacances est en baisse de deux points par rapport à 2014, selon le baromètre Opodo. Pour ceux qui sont partis, la France est une destination privilégiée.

    Alors que s'ouvre jusqu'à dimanche 20 mars la plus grande agence de voyages de France, porte de Versailles à Paris, les professionnels des vacances doivent faire face à un triste constat : en 2015, les Français ont été encore un peu moins nombreux à partir en vacances. « 43% des Français n’ont pas pris de vacances ! La raison principale, c’est celle de l’insuffisance de revenus,... qui peut être liée aux problèmes de santé, [à] des soucis professionnels… Il y a plein de raisons », explique à RFI Guy Raffour, président du cabinet Raffour Interactif. Le budget moyen par foyer est passé en un an de 2 014 à 1 747 euros, soit une baisse de 13%.

    700 000 de vacanciers en moins sur 2015 par rapport à 2014, mais par contre, une réalité nouvelle, « ceux qui sont partis, eux, ont augmenté le nombre de types de séjours ». Les courts séjours notamment, de une à trois nuits, ont connu une année record, remarque Guy Raffourt, qui a réalisé cette enquête menée auprès de 1030 Français représentatifs de la population.

    Et ceux qui sont partis privilégient la France : «Dans ce bilan de l’année 2015 on voit une hausse de la part de marché de la France ; des Français qui ont choisi la France métropolitaine comme destination. Donc on a une petite baisse des départs à l’étranger et des DOM-TOM », constate-t-on également.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.