GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Août
Dimanche 21 Août
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Aujourd'hui
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Air Caraïbes lance le low cost French Blue

    media Dès septembre prochain French Blue desservira Punta Cana en République dominicaine, et plus tard La Réunion et l'Île Maurice. REUTERS/Charles Platiau

    La compagnie aérienne Air Caraïbes lance le nouveau low cost French Blue. Avec 400 créations d'emplois à la clef, la compagnie s'engage sur les vols longs courriers. Une façon de se positionner sur un marché porteur, mais encore peu développé en France.

    La compagnie offre trois types de tarifs. Un prix basic qui comprend un siège et un bagage à main, un prix smart incluant en plus un bagage en soute et un repas, et puis un tarif Premium avec deux bagages en soutes et un confort plus important. Des tarifs en moyenne 10% moins chers que chez les concurrents, promet la direction.

    Dès septembre prochain French Blue desservira Punta Cana en République dominicaine, et plus tard La Réunion et l'Île Maurice.

    L'objectif est de se positionner sur un marché prometteur, mais encore peu développé. Seules quelques compagnies à travers le monde se sont lancées dans le low cost longs courriers, notamment en Asie, et en Europe, comme la Norvégienne Norwegian et l'Allemande Eurowings.

    Le modèle low cost est difficilement rentable sur les longs courriers. En cause : l'utilisation et le coût des avions et des équipages. Il faut aussi plus de carburant et plus de temps de repos pour les personnels. Mais French Blue compte profiter de la nouvelle limitation du temps de vol puisque désormais les pilotes peuvent voler jusqu'à 900 heures par an.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.