GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Grèce: désaccord sur la réforme des retraites entre Athènes et ses créanciers

    media Les manifestants défilaient contre la réforme de retraites en janvier dernier avec une effigie en carton du ministre du Travail George Katrougalos. REUTERS/Alkis Konstantinidis

    Les discussions entre la Grèce et le quartet représentant ses créanciers (FMI, Mécanisme européen de stabilité, BCE et Commission européenne) reprenaient ce lundi 4 avril après deux semaines de pause. Alors que le FMI n'a toujours pas donné son accord au dernier plan d'aide à Athènes, les discussions achoppent sur plusieurs points, notamment sur la réforme des retraites.

    Il y a au moins un point sur lequel le gouvernement grec est d'accord avec ses créanciers : il ne pourra pas financer les pensions de retraite cette année si rien n'est fait. Et pourtant, le ministre du Travail grec refuse de toucher à leurs montants. La réforme prévoit de plafonner les pensions les plus élevées, l’objectif étant de réduire les dépenses de l'Etat liées aux retraites de 1 % du PIB chaque année, jusqu'en 2018.

    La fin des discussions dépend du versement ou non d'une nouvelle tranche d'aides de 6 milliards d'euros. Les Grecs espèrent un accord avant la réunion de l'Eurogroupe le 11 avril prochain, la prochaine étape visée étant la restructuration de la dette grecque. Or, Athènes commence à douter de la bonne foi du FMI.

    Dans une lettre envoyée à Christine Lagarde, le Premier ministre Alexis Tsipras exige des explications sur les propos de certains représentants du FMI, révélés par Wikileaks. Le FMI attendrait, selon Athènes, des conditions d'un défaut de la Grèce pour faire plier le gouvernement grec. « Nous ne faisons pas de commentaire sur des fuites », rétorque le FMI.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.