GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    A Londres, Emmanuel Macron soutient le projet de la centrale de Hinkley Point

    media Emmanuel Macron (g) a soutenu le projet Hinkley Point dans l'émission politique dominicale de la BBC, The Andrew Marr Show. REUTERS/Jeff Overs/BBC

    A Londres, dans l'émission politique dominicale de la BBC, The Andrew Marr Show, Emmanuel Macron a déclaré soutenir le projet de construction d'EPR à Hinkley Point en Grande-Bretagne. Cette annonce intervient alors que l'électricien français EDF préparerait un nouveau plan d'économie, apprend-on dans Le Figaro.

    « Nous soutenons le projet Hinkley Point, c'est très important pour la France, c'est très important pour le secteur nucléaire et pour EDF », a confié Emmanuel Macron à la BBC.

    Le ministre français de l'Economie a précisé qu'il restait du travail à « finaliser » avec EDF et Londres pour trouver un accord dans les semaines qui viennent.

    Ce projet controversé de construction d'une centrale nucléaire à Hinkley Point, au sud-ouest de l'Angleterre, coûterait 23  milliards d'euros. Il pèse lourd, trop lourd sur les finances fragiles d'EDF dénoncent les syndicats du groupe qui ont demandé sa suspension.

    D'autant que selon Le Figaro, EDF préparerait un nouveau plan d'économie d'un milliard d'euros à la demande de l'Etat, actionnaire à 85%. Il est question de supprimer des emplois et de baisser les salaires.

    En janvier dernier, le groupe a annoncé son intention de supprimer jusqu'à 4 200 postes en France entre 2016 et 2018. Et cela pour résister à une forte concurrence et à la chute des prix du marché de l'électricité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.