GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Les actes de piraterie maritime de plus en plus sporadiques

    media Ce pétrolier japonais, ici au large de Kuala Lumpur (Malaisie) le 23 avril 2014, a été attaqué par des pirates. REUTERS

    La baisse des actes de piraterie en haute mer se poursuit dans le monde, sauf dans le golfe de Guinée, au large du Nigeria, a déclaré mercredi le Bureau maritime international (BMI) basé à Londres. Dans son dernier rapport trimestriel, le BMI relève 37 actes de piraterie en mer dans le monde pour les trois premiers mois de 2016. Depuis 2012, les actes de piraterie sont en baisse, grâce au déploiement de patrouilles internationales en mer, notamment au large de la Corne de l'Afrique. Mais selon le BMI, le problème s'est déplacé au large des régions pétrolifères du Nigeria.

    On est très loin des attaques de grande envergure qui se sont déroulées au large de la Corne de l'Afrique entre 2008 et 2012. Les pirates somaliens se sont découragés, face aux mesures de protection autour des navires de commerce, et leurs chefs ont changé d'activité.

    Résultat, 37 actes de pirateries et vols sur les bateaux dans le monde entier depuis le début de l'année contre 54 à la même époque en 2015 ; beaucoup moins de prises d'otages qu'au début de la décennie : le BMI en a dénombré trois mais deux d'entre elles se sont déroulées dans le golfe de Guinée, en face des côtes nigérianes et ivoiriennes. Quarante-quatre marins ont été capturés depuis le début de l'année.

    Dans la ligne de mire des pirates, l'industrie pétrolière : bateaux siphonnés mais aussi attaque de navires d'assistance, ou de transports logistiques. A ce stade, aucun pétrolier détourné dans la zone Asie-Pacifique depuis quatre mois. L'inquiétude demeure toutefois aux Philipines, avec trois attaques menées récemment et une prise d'otage, ayant perturbé le commerce du charbon entre l'Indonésie et les Phillipines. Le BMI incite à la plus grande prudence entre le sud des Philipines et l'est de la Malaisie. Le groupe Abu Ayaf ayant fait allégeance à l'organisation de l'Etat islamique est soupçonné de détenir 18 marins indonésiens et malaisiens.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.