GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    L'Europe va-t-elle reconnaître la Chine comme une économie de marché?

    media Une pile de tuyaux en acier dans une usine basée dans la province de Hebeï, en Chine. REUTERS/Kim Kyung-Hoon

    L'Union européenne doit-elle reconnaître la Chine en tant qu'économie de marché ? Lors de la discussion au Parlement européen mardi 10 mai, les réticences sur l’obtention de ce statut par la Chine 15 ans après son adhésion à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ont été nombreuses.

    Une fois n'est pas coutume, l'hémicycle de Strasbourg est quasiment unanime sur la question : la Chine n'est pas une économie de marché.

    « L’Etat intervient à tous les étages de l’économie et créé des surcapacités de production. On l’a vu il y a quelques années sur le photovoltaïque et aujourd’hui sur l’acier. Cela remet en cause nos industries et ça fait perdre des milliers voire des millions d’emplois », souligne l’eurodéputé vert, Yannick Jadot.

    Une résolution du Parlement européen, non contraignante à ce stade, devrait être adoptée sans surprise jeudi. Mais si les députés sont contre l'octroi du statut d'économie de marché à la Chine, la position des Etats membres et de la Commission est moins tranchée.

    « L’Europe se comporte comme l’idiot du village planétaire »

    « Au Conseil, vous avez un certain nombre d’Etats membres qui ne veulent pas prendre publiquement position, car ils ont peur des représailles de la part de la Chine. Vous avez aussi un certain nombre de pays, notamment la Hollande, la Grande-Bretagne et autres, qui ne veulent pas renforcer les instruments de défense commerciale antisubventions, antidumping », analyse Emmanuel Maurel. L’eurodéputé socialiste français poursuit : « Si l’Europe se comporte comme l’idiot du village planétaire alors que les autres pays se protègent, on va au-devant de graves déconvenues à la fois pour nos industries, mais aussi pour nos travailleurs. »

    Selon une étude de l'Institut de politique économique, l'octroi du statut d'économie de marché à la Chine pourrait coûter jusqu'à 3,5 millions d'emplois à l'Union européenne.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.