GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    «Dieselgate»: Volkswagen accepte de payer 14,7 milliards de dollars

    media Volkswagen a reconnu avoir truqué les moteurs de 11 millions de véhicules dans le monde. REUTERS/Shannon Stapleton

    Le constructeur allemand Volkswagen a accepté de débourser 14,7 milliards de dollars pour régler le litige lié au scandale de ses moteurs truqués aux Etats-Unis, selon l'agence Bloomberg. La justice doit encore approuver ce compromis.

    La facture s’annonce salée pour Volkswagen. La somme couvrira notamment l'indemnisation des automobilistes aux Etats-Unis. Quelque 475 000 propriétaires sont concernés. Ils percevront chacun en moyenne une indemnité de 5 000 dollars en plus de la valeur estimée de leur véhicule. Près de 5 milliards de dollars serviront également à compenser les dépassements des seuils autorisés d'émissions polluantes et à développer des véhicules zéro émission.

    Cet accord, s'il est approuvé par la justice, ferait du scandale des moteurs truqués de Volkswagen le plus cher de l'histoire du secteur automobile. Car les 15 milliards de dollars ne représentent que le volet civil du règlement. Au pénal, d'autres amendes pourraient être infligées au constructeur allemand. L'accord ne couvre pas non plus les plaintes déposées par certains Etats américains et certains investisseurs, ni l'enquête criminelle ouverte par le département de la Justice.

    En tout, la facture pourrait donc plutôt avoisiner les 20 milliards de dollars. 18 milliards ont déjà été mis de côté par le constructeur allemand qui pourrait voir cet accord faire tache d'huile. Car si seulement 600 0000 véhicules sont concernés aux Etats-Unis, Volkswagen a reconnu avoir truqué les moteurs de 11 millions de véhicules et d'autres procédures ont été lancées, notamment en Europe.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.