GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 22 Novembre
Vendredi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Interpol: le Sud-Coréen Kim Jong-yang élu président de l'Organisation internationale de police criminelle (OIPC)
    Dernières infos
    • Japon: Carlos Ghosn maintenu en détention pendant dix jours selon l'agence de presse japonaise Kyodo
    Economie

    Brexit: déjà des conséquences négatives sur l'économie du Royaume-Uni

    media Le quartier de la finance de Canary Wharf dans l'est londonien où se trouvent la HSBC, Citiigroup, JPMorgan, Chase, Barclays et d'autres banques. ODD ANDERSEN / AFP

    La décision des Britanniques de quitter l'Union européenne a déjà des conséquences négatives sur l'économie du Royaume-Uni. Une étude réalisée depuis le 23 juin, date du référendum, conclut à une détérioration spectaculaire de l'activité des entreprises.

    L'activité des entreprises britanniques est tombée en juillet à son plus bas niveau depuis 2009. Et ce renversement de tendance est attribué directement ou indirectement à la décision de quitter l'Union européenne.

    Avant même que le Brexit soit effectif, les entreprises britanniques ont dès à présent eu à subir des annulations de commandes, l'absence de nouvelles commandes et le report de projets en cours. Il faudra encore attendre plusieurs semaines pour que les effets du référendum apparaissent dans les statistiques officielles, mais déjà les analystes se préparent à une période de fort ralentissement. Des économistes envisagent même la possibilité d’une récession, soit deux trimestres consécutifs de recul du PIB.

    Seul point positif : la chute de la livre sterling a entrainé une augmentation des exportations en améliorant la compétitivité des produits britanniques en faisant baisser leur prix.

    Par ailleurs, la banque d’Angleterre devrait prendre rapidement des mesures de soutien à l'économie pour permettre aux entreprises britanniques de passer le cap difficile du Brexit.

    ►A (re) lire Brexit: le FMI prédit des conséquences néfastes pour l’économie mondiale

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.