GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle-Zélande: éruption d'un volcan très fréquenté par les touristes
    Economie

    France: les touristes boudent la capitale

    media Un militaire français patrouillant aux abords de la tour Eiffel à Paris, le 15 novembre 2015. FRANCOIS GUILLOT / AFP

    Le nombre de touristes étrangers en France a chuté de 7% depuis début janvier selon le gouvernement, en raison des attentats mais aussi des intempéries et des grèves. Avec la Côte d'Azur, Paris subit de plein fouet cette désaffection, avec notamment une baisse importante du nombre de visiteurs japonais.

    Paris vit une année difficile au niveau de sa fréquentation touristique. Au premier semestre 2016, les touristes ont fui la capitale comme rarement auparavant. On compte ainsi 11 % de nuitées hôtelières en moins par rapport à la même période l'an passé. Les touristes asiatiques sont ceux qui évitent le plus la capitale, et notamment les Japonais. Ces derniers sont presque deux fois moins à avoir visité Paris durant les six premiers mois de l'année.

    De plus, parmi ceux qui se sont rendus à Paris, un sur deux affirme s'y être senti en insécurité. La faute notamment à l'état d'urgence pour Frédéric Valletoux, président du comité régional du tourisme d'Ile-de-France. « Les tour opérateurs japonais ne comprennent pas ce concept, se plaint-il. En étant en état d'urgence, la France est classée comme une destination à risque. Ce qui entraîne des contraintes au niveau des assurances en cas d'annulation et n'aide pas à la fréquentation ».

    Impact du mouvement anti-loi Travail

    L'effet des attentats terroristes se fait donc sentir, auquel se sont ajoutés en mai et juin dernier les manifestations contre le projet de loi Travail. « Les grèves et les images de violences à Paris ont participé à ternir l'image de cette destination, au-delà des attentats, explique Frédéric Valletoux. Les touristes ont donc réagi en se déportant vers d'autres marchés, espagnol, italien, anglais ou grec. Un long travail va donc être nécessaire pour leur redonner confiance et les faire revenir ».

    Rassurer les touristes japonais constitue également un enjeu financier pour la région Ile-de-France, car il s'agit aussi de ceux qui consomment le plus. Sur les six premiers mois de 2016, ils ont ainsi dépensé 100 millions d'euros de moins par rapport à la même période l'an dernier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.