GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Scandale Volkswagen: Bruxelles veut des dédommagements pour les particuliers

    media La Commission ne peut pas sanctionner le constructeur allemand mais peut soutenir la vague d'actions intentées. REUTERS/Suzanne Plunkett

    Bruxelles met à nouveau la pression sur Volkswagen et appelle les Etats membres à se mobiliser pour que les consommateurs européens soient à leur tour indemnisés, comme l'ont été les clients américains et australiens de la marque. La commission accuse le constructeur automobile d'avoir floué les consommateurs du vieux continent, et veut les aider à obtenir des dédommagements.

    Plusieurs milliards de dollars pour les clients américains de Volkswagen, pas un euro pour les consommateurs européens. C'est un règlement « deux poids deux mesures » du scandale mondial de tricherie aux émissions polluantes du constructeur allemand qui irrite la commissaire européenne à la Protection des consommateurs.

    « On ne peut pas faire comme si rien ne s'était passé », s'insurge Vera Jourova. Selon la commissaire, Volkswagen a enfreint les règles protégeant les consommateurs dans la majorité des pays de l'Union européenne. Elle appelle les Etats membres de l'Union à s'organiser, et agir pour obtenir au plus vite des réparations, et les consommateurs à porter leurs dossiers devant la justice.

    Appel aux sanctions

    Concrètement, la Commission ne peut pas sanctionner le constructeur allemand ou demander des réparations. Elle peut en revanche aider à monter les dossiers, et soutenir la vague d'actions qui seront intentées.

    Contacté par l'AFP, le constructeur allemand assure que les violations dont parle Bruxelles ne sont pas fondées, et les rejette clairement.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.